Autobiographie

Originaire des Philippines, mon père était fonctionnaire à l'ONU, ce qui a permis à ma famille de vivre dans plusieurs pays, notamment au Zaïre, en Israël, en Thaïlande, au Laos, et en Suisse.

Lorsque ma famille s'est installée à Genève, j'avais 19 ans. Après avoir complété mes études secondaires, j'ai poursuivi mes études universitaires à Paris. Finalement, j'ai obtenu deux maîtrises en gestion et finance à Genève.

Après une carrière de vingt ans dans la finance, j'ai déménagé de Genève à Neuchâtel avec mon mari, Marcel, et mes deux filles, Noémie et Julia. En 1998, j'ai commencé à m'intéresser sérieusement à la médecine chinoise. Il a fallu très peu pour que je décide de suivre des cours d'initiation à la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise), soit un cursus de deux ans à l'école CEDRE. Le cours était donné par Patrick Shan, le fondateur du CEDRE. Ce fut là la première étape de mon voyage passionnant dans le domaine de la médecine traditionnelle chinoise.

Après ce premier cours, j'ai poursuivi ma formation à l'école Shao Yang à Lausanne, puis à Lyon pendant la période de 2001-2003. En 2004 j'ai suivi des stages cliniques avec le Prof. Kong qui a amené avec lui une connaissance profonde et une expérience extrêmement riche. En effet, le Prof. Kong est issu d'une famille qui pratique l'acuponcture depuis quatre générations en restant toujours fidèles aux enseignements classiques.





Je considère que le Prof. Kong est bien plus qu'un excellent professeur; il est un grand maître dans l'art de l'acuponcture. J'ai beaucoup de gratitude envers lui, et je me considère privilègée d'être son élève.

Actuellement, je continue à suivre des formations continues en Europe et en Chine, ainsi qu'un cursus de trois ans en cancérologie MTC, car je veux soulager et aider les patients soumis à des traitements de chimio- et de radiothérapie. Le cours est donné par Christophe Andreau, un spécialiste dans le domaine. Je suis également des cours de pharmacopée chinoise animés par Philippe Sionneau, auteur de plusieurs ouvrages sur l'acuponcture et sur la pharmacopée chinoise.

Depuis que j'ai ouvert mon cabinet à Neuchâtel, chaque jour à été un défi passionnant car les besoins de chaque patient(e) sont différents, et chaque individu possède en soi une grande réserve de richesse.

Je suis heureuse d'avoir décidé de suivre cette voie, car elle m'apporte constamment une grande richesse en connaissances universelles, notamment dans le domaine de l'humain. Ces merveilleuses découvertes quotidiennes ne font qu'accroître mon désir de continuer à pratiquer cette science trois fois millénaire.